Les Chéries,

Lydie, ta salope au num telephone rose

Num téléphone rose

Salut,
Je m’appelle Lydie, j’ai 22 ans, je suis une grande sportive. J’adore me dépenser en faisant du sport. Maintenant, j’ai décidé de baiser au num telephone rose, c’est une autre façon à moi de me dépenser. Comme je suis une femme qui aime bouger, préparez-vous à me voir danser sur votre queue. Je pratique la boxe depuis quelques années déjà. Je suis tout le temps en contact avec des hommes très musclés. Je fais l’amour au téléphone pour avoir le temps de me concentrer à ma passion qui est la boxe. Je suis une femme plutôt agressive au lit. J’aime bien mener. Je suis loin d’être une petite soumise. Comme je rencontre souvent des hommes bien foutus, il est difficile pour moi de résister à la tentation de baiser avec eux. Je leur donne souvent mon num telephone rose pour qu’ils me contactent par la suite. Il y a quelques semaines, je viens de m’abonner à une salle de sport qui vient d’ouvrir pas très loin de chez moi. Quand je suis arrivée et que j’ai vu le coach, le genre de mec qui fait fantasmer toutes les filles. Il est grand, brun ténébreux, tout à fait mon style de mec, je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir des idées coquines. Quand je vois un homme comme cela, je ne peux pas laisser passer une occasion pareille de prendre mon pied. Après m’être changée, je me suis arrangée pour qu’il me remarque. A un moment il s’est approché de moi pour me demander si j’avais besoin d’aide alors j’en ai profité pour me présenter et lui demander son prénom. Il s’appelle Jonathan. Un mec comme lui doit voir des femmes en tenue moulantes tous les jours alors j’ai bien joué avec mes atouts : mes gros nichons. J’ai bien mis mes seins en évidence pour qu’il les voie quand je cours. Je ne me trompe jamais en disant que les hommes adorent regarder les seins qui ballottent. Je peux dire que les miens ballottent parfaitement bien. Au milieu de ma séance, je pensais déjà au moyen de lui donner mon num telephone rose. Avant de partir, je n’ai pas trouvé d’autres solutions que d’écrire mon numéro sur un bout de papier puis le lui passer dans la main en lui disant au revoir. C’était osé mais dans la vie il faut oser prendre des risques pour avoir ce qu’on aime.

Tu as envie de savoir quelle sensation cela fait de baiser avec une salope au num telephone rose ?
Il y a quelques jours, Jonathan m’a rappelée. A vrai dire je commençais un peu à perdre espoir mais il s’est excusé en me disant qu’il avait eu beaucoup de travail. Je ne pouvais pas lui en vouloir tellement j’étais contente qu’il m’appelle. J’ai attendu impatiemment qu’il me rappelle alors j’avais du mal à cacher ma joie au téléphone. Il a pris de mes nouvelles. J’ai fait pareil. Je n’ai pas hésité à lui demander s’il était en couple ou bien célibataire car j’en mourrais d’envie de lui demander cela dès la première fois que je l’ai vu. Heureusement pour moi il est célibataire. De toute façon même s’il était en couple, je l’aurai allumé tout de même. L’un n’empêche pas l’autre. Telle est ma devise. J’ai peur de devenir très vilaine quand je serai en couple. Jonathan a un peu compris ce que je voulais vraiment faire avec lui en lui donnant mon num telephone rose alors il voulait savoir depuis quand je baise au téléphone. Pour ma part, je ne vois pas d’inconvénients à lui raconter ce qui me motive à faire l’amour au téléphone. D’un côté, je le sentais tenté de faire l’amour au téléphone mais d’un autre côté il hésitait alors je m’efforçais de le rassurer au maximum sans pour autant le mettre mal à l’aise. Quand il était bien à l’aise au num telephone rose, je lui demande de venir me rejoindre dans mon lit. Je portais juste un tee-shirt et une petite culotte rouge. Je lui demande de se déshabiller. Quand il se met en boxer, je ne pouvais pas résister à la tentation de caresser sa queue à travers le tissu. C’est quelque chose qui m’excite tellement. Sa queue est devenue si énorme que j’ai vu un petit bout dépasser de son sous-vêtement. Je n’ai pas hésité à me baisser entre ses cuisses pour bien la prendre en pleine bouche. Comme je suis une très bonne tailleuse de pipe, Jonathan devient fou de plaisir avec mes va-et-vient qu’il pousse un léger cri de plaisir. Pour finir je le branle bien fort tout en lui décalottant la queue. C’est quelqu’un de très viril mais je me suis tellement bien occupée de lui qu’il s’est laissé faire. Avec moi au lit, il a une vraie tigresse. Je suis devenue incontrôlable. Je me suis mise à califourchon sur lui pour s’empaler sur sa queue. Quel moment de plaisir intense que de sauter sur sa queue dressée à la verticale dans ma petite chatte. Après quelques instants il a posé ses mains sur mes seins pour bien les malaxer ce qui m’excite encore d’avantage. Je sens vraiment sa queue glisser tellement je suis mouillée. Je lui ai proposé de se mettre devant le miroir comme cela je peux bien voir sa queue me pénétrer quand je lui saute dessus. Plus je bouge sur sa bite plus Jonathan hurle de plaisir.

Quel régal ! Jamais je n’ai autant pris mon pied au num telephone rose. Pour lui, c’est une toute première au téléphone. Pour bien faire monter le plaisir j’adore pincer les tétons des hommes alors je n’ai pas fait d’exception avec lui, je lui ai pincé les tétons. Il a tellement adoré cela que j’ai senti sa queue exploser en moi. Je ne m’attendais pas à ce qu’il jouisse aussi vite mais d’un côté c’est aussi de ma faute. Il m’avoue qu’il est très sensible des tétons alors j’aurai dû attendre avant de faire cela. Malgré tout, je n’avais pas regretté d’avoir couché avec lui au contraire, on avait hâte de se revoir pour une autre partie de jambe en l’air. Si vous aussi vous avez envie de baiser aussi sauvagement, n’hésitez pas à m’appeler, je vous attends le plus tôt possible au num telephone rose. Bisous.

Hôtesses de tel rose

Dial coquin avec des femmes aussi chaudes que Lydie


Lui laisser un message